2nde TCVA : Choisir les métiers de la vente !

 

2nde TCVA MFR Gelles

2nde TCVA

La classe de seconde Technicien Conseil Vente de Produits Alimentaires (TCVA) correspond à la première année d’un cycle de formation de trois ans en Bac professionnel.

La formation s’articule autour de 24 semaines de stage et 16 semaines à la MFR.

 

 

 

 

FORMATION

Conditions d’admission :

  • Après une 3ème

Objectifs :

  • Retrouver le goût d’aller à l’école
  • Se confronter aux différents métiers de la vente
  • Gagner en autonomie et en maturité
  • Définir une orientation vers les métiers du commerce

Stages :

  • Tous secteurs de vente selon les choix du jeune
  • 2 stages différents dans l’année dont un en lien avec l’alimentaire

Modules de formation :

2nde TCVA MFR Gelles

Débouchés :

  • Une classe de Première Bac Pro Technicien Vente de Produits Alimentaires à la Gelles ou une autre spécialité dans un autre établissement.

Nos atouts :

  • Intégrer une dimension éducative à la formation
  • Une équipe à l’écoute et présente chaque jour
  • Une connexion avec les réalités socio-professionnelles actuelles
  • Un cadre de vie familial et rassurant
  • Développer le réseau professionnel du jeune

Pourquoi choisir la MFR de Gelles ?

Télécharger la plaquette de la formation

PORTRAIT et RÉACTION

                                               Paroles d’élève…

2nde TCVA MFR Gelles

Oriane est arrivée en seconde TCVA à la rentrée 2016. Elle est originaire du Nord-Est du Puy de Dôme. Oriane cherchait un autre cadre pour apprendre : « Je n’aime pas l’école, il n’y a pas de place pour l’individualité et il y a trop d’élèves dans les classes. Ici c’est plus familial et plus convivial, c’est du cas par cas, on n’est pas qu’un numéro. »

Pourquoi la MFR ?

Son parcours est atypique, nous lui avons conseillé d’en faire une force : « J’ai eu un parcours compliqué, j’ai changé pas mal de fois d’école. J’ai du faire une seconde générale parce que mon entourage pensait que cela serait mieux pour moi. » Après cette année peu satisfaisante, elle a décidé d’aller étudier la mode, les arts et les langues en Angleterre. De retour en France, elle s’est orientée vers le commerce parce qu’elle aime convaincre les autres. Sa difficulté a été de trouver une structure qui lui permette de mettre ses compétences en valeur :

« J’aime l’idée d’acquérir de l’expérience en milieu professionnel plutôt que par la théorie. Pratiquer c’est l’idéal ! »

                                                Et après le bac ?

« Avoir le bac pour commencer… » Oriane n’est pas encore fixée précisément. Elle sait que cela sera en rapport avec le commerce mais pas forcément en magasin, peut être l’international… »